HISTOIRE

Fin 1955 : quelques militants de diverses amicales laïques de Saint-Etienne se réunissent au Café Royal (cours Fauriel), pour préparer la création d’une amicale dans le nouveau quartier de Beaulieu 1. Sont également présents le Directeur de l’école de Beaulieu, un représentant du Conseil municipal et un journaliste de la Tribune.

1956
• février-mars : un bureau provisoire est formé sous la présidence de Régis Delaigue, les statuts sont adoptés et déposés.
• juillet : une kermesse organisée dans un pré de Montchovet rencontre un grand succès.
• octobre :
– création des sections sportives de football et de basket-ball sous l’appellation « Sporting Beaulieu-Métare »
– ouverture d’un patronage dont les animations se déroulent au sein de l’école de Beaulieu et dans les prés de la Métare
– ouverture du Ciné Beaulieu : 4 séances hebdomadaires sont proposées le week-end.

1957-1960 : organisation de kermesses sur le terrain vague situé derrière la Tour de Beaulieu. Deux cabanes en bois sont construites par l’Amicale…

A la place de l’Amicale, il y a encore un pré…
Le premier bâtiment est construit et on voit les terrains de basket

1960
• début d’année : la ville fait niveler le terrain, aménage un terrain de sports et construit un bâtiment provisoire (inauguré en 1961).
Des terrains pour boulistes sont aménagés, ce qui permet la création d’une section spécialisée.
Le nouveau bâtiment permet quant à lui l’installation d’un Cercle.
• octobre : suite à l’ouverture de l’école de la Marandinière, un deuxième patronage est ouvert.

L’Amicale de Beaulieu compte alors 1 200 adhérents, ce qui en fait la plus importante de la ville et de la Loire. C’est aussi le plus important club omnisports derrière le Coquelicot.

1963-1970
Les activités de l’Amicale ne cessent de croître. Sont créées : une Chorale enfantine, une école de Solfège, une école de Danse classique, un groupe de Danse folklorique, une école de Lutte, une équipe de football féminine, un atelier de Travaux manuels « féminins » et une section CLAP (centre laïc d’aviation populaire).
De nombreuses sorties sont organisées : ski au Bessat et à Chalmazel, visites de sites historiques et culturels… La plus importante réunit 252 enfants, encadrés par 12 enseignants et nécessite 5 autocars.
L’Amicale est la seule structure sportive, culturelle et artistique populaire des quartiers sud-est de Saint-Etienne : une soixantaine de bénévoles anime et encadre les activités.

1968 : le Ciné Beaulieu ferme ses portes, comme la plupart des cinémas d’associations de quartiers… ne pouvant faire face à l’essor de la télévision.
La fin des années 60 voit également le déclin des kermesses et des patronages, qui ne répondent plus aux attentes des habitants.

Années 70
• les patronages deviennent les Centres de Loisirs que l’on connait encore aujourd’hui. Contrairement aux patronages, ils sont subventionnés par la CAF
• 1979 : construction du bâtiment en dur qui abrite le bureau actuel, les salles de réunion et un logement pour le gérant.
• création d’un Club du 3ème âge avec un restaurant servant une trentaine de repas par jour
• création des sections Natation et Gymnastique de maintien.

Années 80
• 1982-1983 : des équipes de football Enfants, conduites par Pierre Bonjour, participent à la Fiera del Calcio Giovanile à Turin, et des Tournois internationaux de football sont organisés à Saint-Etienne avec la participation d’équipes allemandes, anglaises, belges, italiennes, et suisses.
• mars 1983 : inauguration de l’Amicale actuelle, avec un nouveau bâtiment intégrant une grande salle polyvalente, un nouveau cercle et une salle de billard, deux courts de tennis, et un boulodrome couvert.
• création de la section Tennis et de l’Ecole de Tennis, d’une section Judo, d’une section Cyclotourisme, d’une école de Danse moderne, et d’un atelier Couture.
• fermeture des sections Basket-ball, Football et Lutte
• reprise en main du restaurant 3ème âge par la ville
• fermeture du Centre de Loisirs : d’autres structures plus adaptées, dont le Centre social de Beaulieu situé boulevard Karl Marx, prennent le relai.

Années 1990-2000
• mise en place progressive de nouvelles activités : Aïkido, Pilates, Renforcement musculaire, Danse country, Théâtre, Stretching, Yoga, Gestion du stress, karaté, etc
• Eté 2022 : réfection des deux courts de tennis extérieurs


A suivre…

Les commentaires sont fermés.